Page d'Accueil

Ça s'est passé hier...

Ces jours-ci en
Ile de France

Prochains
Offices

Communauté
paroissiale

Textes et
Documents

Liens

Transparence de notre vie

Une des certitudes fondamentales de notre foi chrétienne, c’est que notre existence humaine a Dieu Créateur comme origine et cause première et que cette existence a aussi Dieu pour finalité ultime.

Cela est vrai pour l’homme et aussi pour la grande famille humaine accrochée depuis quelques millénaires à peine quelque part dans un cosmos à l’espace illimité, sur la planète Terre.

Pourtant, cette dépendance vis-à-vis de Celui qui est le Premier et le Dernier, avant Lequel et après Qui il n’y a ni temps, ni espace, cette dépendance ne se limite pas à un commencement et à une fin individuelle ou globale.

Dieu intervient dans l’histoire humaine à tous les niveaux et degrés de celle-ci.

Il faut même parler d’une présence de Celui dont la parole vivante et créatrice est au cœur même de la matière (pour reprendre une expression teilhardienne) et aux racines mêmes du composé humain.

Cette présence se manifeste comme intervention personnelle par les prophètes, les saints, et bien sûr avant tout dans l’Incarnation du Fils Éternel au cœur de l’histoire. Désormais Dieu et l’homme font partie intégrante d’une alliance et communion irréversible.

J’en arrive ainsi à la raison du sujet de cet éditorial. J’ai le sentiment net d’un accroissement des souffrances, maladies, épreuves, quand, autour de nous, des êtres très proches sont atteints, blessés dans leur corps et dans leur âme.

Je ne peux pourtant m’empêcher de ressentir avec une grande force d’évidence la présence du Dieu d’amour dans les chemins de notre vie, d’un Dieu qui nous visite Lui-même et par l’intermédiaire de Ses saints, de Ses justes d’antan ou d’aujourd’hui, et particulièrement par la présence toute proche de la Mère de Dieu.

Cette transparence de Dieu à notre vie et à nos chemins est certes un appel au réveil spirituel, à la conversion, au labeur, à la prière, à l’amour.

Dieu nous appelle, nous supplie, nous ordonne de prier, d’aimer, de Le mettre au cœur de notre vie, de devenir à notre tour transparents à Lui, en chaque geste, soupir, regard, parole.

Cet appel de Dieu revêt un caractère d’urgence, car les temps sont courts et l’Époux est aux portes et la nuit touche à son terme.

Père Boris

Bulletin de la Crypte N° 336 octobre 2005

Analyse d'audience

Analyse d'audience