Site de la Crypte

seraphin

Éditorial

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jourAnge de l'édito
 

Ne pas vivre selon les critères de ce monde

        "Venez avec moi, vous tous qui peinez, et je vous soulagerai !" (Mat 11,28)

Avec la Nativité, c’est un grand mystère que nous sommes invités à célébrer dans les jours qui viennent. Voici qu’approche le temps du Salut, le temps de la Lumière, le temps de l’éternité ! Tous les ans, nous nous souvenons de la venue du "Prince de la Paix" (Is 9,6) au milieu de nous. Tous les ans, nous nous rassemblons en Église pour célébrer ce Dieu petit enfant tellement déroutant pour ce monde.

Celui qui est éternel prend chair et entre dans la pesanteur du temps. Le Fils de Dieu vient nous ramener à Dieu ! Quel impact ce mystère a-t-il dans nos vies personnelles, dans la vie de l’Église ? Laissons-nous cette lumière pénétrer en nos cœurs ? Une lumière que nous ne savons pas toujours voir, happés par le quotidien, le souci de confort ou encore la tentation de construire nos vies et nos comportements selon les critères de ce monde.

Alors qu’en Église nous devrions échapper à toutes ces tentations, nous découvrons que nous, chrétiens, sommes aussi capables de construire des murs qui divisent ; qui ne laissent plus la lumière pénétrer le monde. Notre diocèse en a vécu récemment l’expérience. C’est probablement parce que, saisis par la tentation de placer notre volonté, notre raison ou encore notre conscience au-dessus du Christ, nous sommes aujourd’hui confrontés à la tentation de la division.

En Église, il nous faut abandonner tous nos modes de pensée habituels. L’Église du Christ n’est pas une institution, elle est avant tout une vie nouvelle avec le Christ et en Christ.

Nous venons d’élire un nouvel archevêque à la tête de notre diocèse, Monseigneur Job. Tous ensemble, avec lui à la tête de notre diocèse, nous sommes justement cette Église, Corps du Christ. Notre vocation est d’être les messagers de la bonne nouvelle auprès de tous ceux qui ont faim et soif de vérité, ceux qui ne connaissent pas la lumière de l’incréé. Saint Paul disait déjà aux Corinthiens : "Nous ne voulons pas régenter votre foi, nous contribuons à votre joie."

Dieu nous fait don de sa vie ! nous de lui offrir réconciliation, paix et amour afin que son Église puisse dire au Monde en son nom "Venez avec moi, vous tous qui peinez, et je vous soulagerai !" (Mat 11,28)

Dieu nous sollicite avec une infinie douceur et avec le respect de notre libre choix sous la forme d’un petit enfant qui frappe à la porte de notre cœur. Il nous invite à l’unité, à ne pas vivre selon les critères de ce monde en Église et dans notre quotidien. Cela ne veut pas dire rejeter le monde mais contribuer à sa transfiguration.

Aujourd’hui, l’humanité voit poindre la lumière de Dieu. Il emplit toute chose mais ne s’impose pas. Il appelle chacun de nous à une existence responsable en toute liberté ; à une existence bouleversante. Il nous appelle à faire tomber tous les murs qui divisent, à faire toute chose nouvelle avec et en lui ; à entrer dans la joie de notre maître... nous d’être capables de le trouver, en tout être et en toute chose, et de nous réjouir en Lui.

Père Alexis

Bulletin de la Crypte N° 418 décembre 2013