Site de la Crypte

seraphin

Éditorial

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Ange de l'édito Le Christ est ressuscité ! ... au cœur de l'enfer.

Proclamer la résurrection du Christ n'est pas simplement l'affaire du temps pascal.

Proclamer la résurrection du Christ doit être l'œuvre de notre vie: notre vocation commune.

Cette œuvre, cette vocation consistent à suivre le Christ, à choisir systématiquement la vie afin de témoigner du Dieu Vivant, de vivre en Lui et par Lui "pour la vie du monde".

Nous le savons, c'est un travail de chaque instant, un travail de longue haleine dans notre combat spirituel ardu où alternent enfer et béatitude, souffrances et guérisons, tourments et paix du cœur.

Si cette patiente quête pour retrouver le plus vrai de ce que l'on est, pour retrouver le Vivant en nous, ne peut se faire qu'en Église, c'est-à-dire au sein de la communion des témoins vivants du Ressuscité dont chacun d'entre nous fait partie.

Un ouvrage récemment paru, Ma première véritable rencontre avec le Christ ... au cœur de mon enfer(éditions Apostolia), nous présente justement un témoin vivant de la résurrection: Mère Silouana (Vlad).

Cette ancienne professeur de philosophie, devenue moniale, higoumène et travailleuse sociale en Roumanie, a reçu de Dieu comme obédience d'accompagner dans leurs enfers respectifs ceux qui se présentent à elle et de leur donner les clés pour s'en sortir... en faisant le choix de "la vie" ,  avec l'aide de Dieu.

L'enfer que côtoie Mère Silouana au quotidien se conjugue à bien des modes : enfer de l'alcool, de la pornographie, de la drogue, de l'addiction aux jeux, l'enfer des victimes de pédophiles etc ...

Un tableau qui pourrait nous paraître bien sombre si Mère

Silouana ne venait y apporter des touches de lumière en partageant son expérience et sa pédagogie ... quitte à ne pas hésiter à orienter ses ouailles vers diverses psychothérapies qui, si elles sont vécues en Christ et en Église, peuvent produire de véritables miracles.

"Notre Seigneur Jésus-Christ est la solution. Lui seul peut nous guérir, mais nous avons besoin d'apprendre à Le recevoir" aime-t-elle à  dire car "c'est au bout de l'enfer qu'on rencontre Dieu !"

Véritable hymne à la vie au-delà de l'enfer, le témoignage de Mère Silouana nous enseigne à être certains que la seule liberté qui soit est celle de la vie en Dieu, par cette vérité vécue et proclamée qui est la seule certitude que nous ayons : Le Christ est ressuscité !

Père Elisée 

Bulletin de la Crypte N° 423 mai 2014