Site de la Crypte

seraphin

Éditorial

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Ange de l'éditoUn anniversaire, pourquoi faire ?

Notre communauté célèbre cette année ses cinquante ans d’existence. Je me suis toujours interrogé sur le sens de la célébration d’un anniversaire, et plus encore dans l’Église où nous célébrons Celui qui par son incarnation balaie tout ce qui est temporel, en nous offrant l’éternité – l’image de la vie de notre Seigneur, à l’image de ce qu’il nous a donné, l’expérience liturgique de l’eucharistie que déploie notre communauté ne peut s’enfermer dans le temps, tout comme elle ne peut s’enfermer dans un rite ou même dans un temple.

Le vrai temple c’est le Corps du Christ dont nous sommes partie intégrante.

En Église, il nous est donné de vivre le Royaume et de contribuer à son avènement. Alors oui, on peut s’interroger : qu’est-ce que cinquante ans face à tout cela et pourquoi célébrer un anniversaire ?

Célébrer un anniversaire c’est peut-être essayer de rechercher et de comprendre nos racines pour mieux témoigner aujourd’hui.

L’ouverture de la Crypte n’a pas commencé uniquement par la décision de nommer un prêtre un jour de 1964.

Déjà, avant cela, des offices étaient ponctuellement célébrés par d’autres.

Les débuts de la Crypte n’auraient pu se faire sans une prise de conscience de la nécessité d’un témoignage orthodoxe sur cette terre de France, qui a accueilli des orthodoxes de tous horizons, dans une langue compréhensible par le plus grand nombre, par les descendants de ces immigrés mais aussi par tous ceux, occidentaux, qui découvrent ou redécouvrent la foi par l’Orthodoxie.

Les débuts de la Crypte n’auraient pu se faire sans une réflexion menée par des théologiens de notre institut de théologie, mais aussi au sein de mouvements tels l’ACER ou encore dans le cadre du comité de coordination de la jeunesse orthodoxe.

Une réflexion devenue engagement, avec de nombreux jeunes venus participer aux débuts de notre communauté. Ils ont été rapidement rejoints par des membres de la cathédrale, venus prêter main forte pour le chant, les traductions.

La grâce du Saint Esprit a réuni ces hommes et ces femmes pour faire œuvre commune. Puis d’autres sont venus, les générations se sont succédées. Célébrer un anniversaire  c’est aussi faire mémoire de tous ces hommes et ces femmes qui ont donné d’eux-mêmes pour célébrer, chanter, prier, administrer cette communauté, cette belle communauté, dont chacun de nous est une pierre vivante.

Notre paroisse est dédiée à la Sainte Trinité. Quelle joie de porter une telle dédicace mais aussi quelle responsabilité pour notre assemblée !

Chacun de nous est appelé à être un fidèle reflet de l’Assemblée trinitaire, appelé à entrer dans l’intimité de la vie Trinitaire. De la Trinité vient toute unification, mais aussi toute différence. Quelle richesse ! Toutes nos différences se rejoignent, s’enrichissant les unes les autres, nous invitant à témoigner de l’unité et de l’amour de l’Unique. C’est, je crois, aussi une des caractéristiques de notre communauté. Dans notre grande diversité d’origine, de culture, d’origines sociales, de pratiques, nous restons toujours un en Christ.

La vie paroissiale est l'œuvre de tous. Elle a besoin de tous et chacun y a sa place. Malgré la faiblesse des hommes, elle est le lieu d’un miracle dont nous ne mesurons pas toujours le caractère merveilleux. Il faut rendre grâce !

C'?est bien tous ensemble que nous accomplissons l'Église, ce grand mystère qui fait que nous devenons le corps du Christ, rendant manifeste la présence de Dieu sur cette terre.

Père Alexis

Bulletin de la Crypte N° 424 juin 2014