Site de la Crypte

seraphin

Épître du jour

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Paul Épître aux Hébreux

Chapitre IX versets 11 à 14

Le nouveau sacrifice ouvre le nouveau sanctuaire

11 Le Christ, lui, survenu comme grand prêtre des biens à venir (1), traversant la tente plus grande et plus parfaite qui n'est pas faite de main d'homme, c'est-à-dire qui n'est pas de cette création,

12 entra une fois pour toutes (2) dans le sanctuaire, non pas avec du sang de boucs et de jeunes taureaux, mais avec son propre sang, nous ayant acquis une rédemption éternelle.

13 Si en effet du sang de boucs et de taureaux et de la cendre de génisse (3), dont on asperge ceux qui sont souillés, les sanctifient en leur procurant la pureté de la chair,

14 combien plus le sang du Christ, qui par un Esprit éternel s'est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il notre conscience des œuvres mortes pour que nous rendions un culte au Dieu vivant.

Notes
(1) Les biens à venir sont ceux du temps messianiques (Osty).
(2) Comparaison avec le Grand Prêtre qui entrait chaque année dans le sanctuaire avec le "sang des boucs et des jeunes taureaux", etc.
(3) Voir Livre des Nombres 19, 2-10 : "Voici un décret de la Loi que Yahvé a prescrite. Parle aux Israélites. Qu'ils t'amènent une vache rousse sans défaut ni tare, et qui n'ait pas porté le joug etc."

Analyse d'audience
Retour à la page "Chronique"