Site de la Crypte

seraphin

Épître du jour

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour
Saint Paul

Épître aux Romains

Chapitre X verset 1 à 10

Celui qui croit du fond de son cœur devient juste

1 Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c'est qu'ils obtiennent le salut.

2 Car je peux témoigner de leur zèle pour Dieu, mais il leur manque la vraie connaissance.

3 En ne reconnaissant pas la justice qui vient de Dieu, et en cherchant à instaurer leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu.

4 Car l'aboutissement de la Loi, c'est le Christ, pour que soit donnée la justice à tout homme qui croit.

5 Or Moïse écrit au sujet de la justice qui vient de la Loi : L'homme qui pratiquera ces commandements vivra par eux. (1)

6 Mais la justice qui vient de la foi parle ainsi : Ne dis pas dans ton cœur : Qui va monter aux cieux ? (2) (c'est-à-dire en faire descendre le Christ),

7 ou bien : Qui va descendre au fond de l'abîme ? (c'est-à-dire faire remonter le Christ de chez les morts).

8 Mais que dit ensuite cette justice ? La Parole est près de toi, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. Cette Parole, c'est le message de la foi que nous proclamons.

9 Donc, si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, alors tu seras sauvé.

10 Celui qui croit du fond de son cœur devient juste ; celui qui, de sa bouche, affirme sa foi parvient au salut.

Notes

(1) Lv 18, 5.
(2) Dt 30, 12-14 (-> 69).

Commentaire patristique par saint Jean-Chrysostome

saint Jean ChrysostomePar ces mots "en mon cœur" il [saint Paul] indique autre chose. Ce culte évangélique est bien au-dessus de celui des Grecs et de celui des Juifs. Car le culte des Grecs était faux et matériel, celui des Juifs vrai, mais matériel lui aussi. Celui de l'Église, opposé à celui des gentils, est bien au-dessus de celui des Juifs. En effet, il ne s'exerce plus par l'immolation des brebis, des veaux, par la fumée et la graisse des victimes, mais par l'âme spirituelle. Il suit la parole du Christ "Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité". (Jean, IV, 24)

"Dans l'Evangile de son Fils". Plus haut il disait l'Evangile du Père, ici il dit l'Evangile du Fils: tant c'est chose indifférente de nommer le Père ou le Fils. Car il a appris de cette voix bienheureuse que ce qui est au Père appartient au Fils et que ce qui est au Fils appartient au Père. Car dit le Christ, "tout ce qui est à moi est à vous, et tout ce qui est à vous est à moi ". (Jean, XVII,10.)
2e Homélie de saint Jean Chrysostome sur l'épître aux Romains

Analyse d'audience