Site de la Crypte

seraphin

Évangile du jour

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean

Chapitre VII versets 37 à 52 et chapitre VIII 1,2

"Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive"Saint Jean le Théologien


7,37 Le dernier jour de la fête, le grand jour, Jésus, debout, s'écria : "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive,

38 celui qui croit en moi !" selon le mot de l'Ecriture : De son sein couleront des fleuves d'eau vive.

39 Il parlait de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui avaient cru en lui ; car il n'y avait pas encore d'Esprit, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié.

40 Dans la foule, plusieurs, qui avaient entendu ces paroles, disaient : "C'est vraiment lui le prophète !"

41 D'autres disaient : "C'est le Christ !" Mais d'autres disaient : "Est-ce de la Galilée que le Christ doit venir ?

42 L'Ecriture n'a-t-elle pas dit que c'est de la descendance de David et de Bethléem, le village où était David, que doit venir le Christ ?"

43 Une scission se produisit donc dans la foule, à cause de Lui.

44 Certains d'entre eux voulaient le saisir, mais personne ne porta la main sur Lui.

45 Les gardes revinrent donc trouver les grands prêtres et les Pharisiens. Ceux-ci leur dirent : "Pourquoi ne l'avez-vous pas amené ?"

46 Les gardes répondirent : "Jamais homme n'a parlé comme cela !"

47 Les Pharisiens répliquèrent : "Vous aussi, vous êtes-vous laissé égarer ?

48 Est-il un des notables qui ait cru en lui ? Ou un des Pharisiens ?

49 Mais cette foule qui ne connaît pas la Loi, ce sont des maudits !"

50 Nicodème, l'un d'entre eux, celui qui était venu trouver Jésus précédemment, leur dit :

51 "Notre Loi juge-t-elle un homme sans d'abord l'entendre et savoir ce qu'il fait !"

52 Ils lui répondirent : "Es-tu de la Galilée, toi aussi ? Étudie ! Tu verras que ce n'est pas de la Galilée que surgit le prophète."

8,1 Quant à Jésus, il alla au mont des Oliviers.

2 Mais, dès l'aurore, de nouveau il fut là dans le Temple, et tout le peuple venait à lui, et s'étant assis il les enseignait.

extrait de l'Hymne à la Trinité par saint Ephrem le Syrien

1 Vois comme il t’étonne,
Le soleil, ta lampe,
Faible que tu es !
Et tu ne sais pas
Comment le scruter !

Refrain : À Toi soit la gloire !

2 Et le Créateur ?
Comment Le scruter
En humain ? Connais
Ton humanité,
Ô toi le fils d’homme !

3 Elle est impalpable,
La subtilité
De ce luminaire
Non caché, pourtant,
De qui le saisit.

4 Elle est invisible
Aussi, la chaleur
Issue du rayon ;
L’œil ne la voit point :
C’est chose filtrée !

[Retrouver l'intégralité de cette hymne sur le site "patristique.org" ]

 
Analyse d'audience