Site de la Crypte

seraphin

Évangile du jour

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc

Marc
Chapitre IX verset 17 à 31

Génération incrédule ! … Tout est possible à celui qui croit !

9,17 Un de la foule lui répondit : "Maître, je vous ai amené mon fils, qui a un esprit muet.

18 Partout où il s'empare de lui, il le jette contre terre, et il écume, grince des dents et se raidit. Et j'ai dit à vos disciples de le chasser, et ils ne l'ont pu."

19 Il leur répondit : "O génération incrédule, jusques à quand serai-je près de vous? Jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi."

20 Et ils le lui amenèrent. À sa vue, l'esprit le jeta aussitôt à terre, et tombé sur le sol, il se roulait en écumant.

21 Et il demanda au père : "Combien y a-t-il de temps que cela lui arrive? - Depuis l'enfance, dit-il.

22 Et souvent il l'a jeté dans le feu et dans l'eau pour le faire périr. Mais, si vous pouvez quelque chose, venez à notre aide par pitié pour nous."

23 Jésus lui dit : "Si vous pouvez ! Tout est possible à celui qui croit."

24 Aussitôt le père de l'enfant s'écria : "Je crois ! Venez au secours de mon manque de foi !"

25 Jésus, voyant accourir une foule, commanda avec force à l'esprit impur, lui disant : "Esprit muet et sourd, je te le commande, sors de lui et ne rentre plus en lui. "

26 Et ayant poussé un grand cri et l'ayant jeté à terre avec violence, il sortit; et il devint comme mort, si bien que beaucoup disaient : "Il est mort."

27 Mais Jésus, l'ayant pris par la main, le fit lever, et il se tint debout.

28 Lorsqu'il fut entré dans la maison, ses disciples lui demandèrent en particulier : "Pourquoi n'avons-nous pu le chasser? "

29 Il leur dit : "Ce genre ne peut être chassé que par la prière [et le jeûne]."

30 Étant partis de là, ils cheminèrent à travers la Galilée, et il ne voulait pas qu'on le sût,

31 car il donnait cet enseignement à ses disciples : "Le fils de l'homme va être livré entre les mains des hommes, et ils le mettront à mort, et mis à mort, il ressuscitera après trois jours."

Viens au secours de mon peu de foi

Hermas"Viens au secours de mon peu de foi" Chasse de ton âme le doute, n'hésite jamais à adresser à Dieu ta prière, en te disant : "Comment pourrais-je prier, comment pourrais-je être exaucé, après avoir tant offensé Dieu ?" Ne raisonne pas ainsi ; mais tourne-toi de tout ton cœur vers le Seigneur, et prie-le avec une pleine confiance. Tu connaîtras alors l'étendue de sa miséricorde ; tu verras que, loin de t'abandonner, il comblera les désirs de ton cœur. Car Dieu n'est pas comme les hommes qui gardent le souvenir du mal ; chez lui, pas de ressentiment, mais une tendre compassion envers ses créatures. Purifie donc ton cœur de toutes les vanités du monde, du mal et du péché…, et prie le Seigneur.

Tu obtiendras tout…, si ta prière est faite avec une entière confiance.  

Mais si le doute se glisse dans ton cœur, aucune de tes demandes ne sera exaucée. Ceux qui doutent de Dieu sont des âmes doubles ; ils n'obtiennent rien de ce qu'ils demandent… Quiconque doute, à moins de se convertir, sera difficilement exaucé et sauvé. Purifie donc ton âme du doute, revêts-toi de la foi, car elle est puissante, et crois fermement que Dieu exaucera toutes tes demandes. Et s'il arrive qu'il tarde un peu à exaucer ta prière, ne retombe pas dans le doute pour n'avoir pas obtenu tout de suite ce que tu demandes ; ce retard est pour te faire grandir dans la foi. Ne cesse donc pas de demander ce que tu désires… Garde-toi du doute : il est pernicieux et insensé, il déracine la foi chez beaucoup, même chez ceux qui étaient très fermes… La foi est forte et puissante ; elle promet tout et elle réussit en tout ; le doute, faute de confiance, échoue en tout.

Hermas (IIe siècle)
Le Pasteur (trad. coll. Icthus, vol. I, p. 168)

Lettre de saint Jacques chapitre III, verset 13-18.

Saint Jacques13 Quelqu’un, parmi vous, a-t-il la sagesse et le savoir ? Qu’il montre par sa vie exemplaire que la douceur de la sagesse inspire ses actes.

14 Mais si vous avez dans le cœur la jalousie amère et l’esprit de rivalité, ne vous en vantez pas, ne mentez pas, n’allez pas contre la vérité.

15 Cette prétendue sagesse ne vient pas d’en haut ; au contraire, elle est terrestre, purement humaine, démoniaque.

16 Car la jalousie et les rivalités mènent au désordre et à toutes sortes d’actions malfaisantes.

17 Au contraire, la sagesse qui vient d’en haut est d’abord pure, puis pacifique, bienveillante, conciliante, pleine de miséricorde et féconde en bons fruits, sans parti pris, sans hypocrisie.

18 C’est dans la paix qu’est semée la justice, qui donne son fruit aux artisans de la paix.

" Je crois ! Viens au secours de mon peu de foi "

Thérèse d'AvilaCertaines vérités concernant la grandeur de Dieu demeurent tellement imprimées dans l'âme que, quand même la foi ne serait pas là pour lui dire qui il est et l'obliger à le reconnaître pour son Dieu, elle l'adorerait comme tel. Voilà ce qu'a fait Jacob après la vision de l'échelle mystérieuse (Gn 28,12s). Il est probable que ce patriarche a compris en cet instant d'autres secrets qu'il n'a pas pu expliquer ensuite... Je ne sais pas si je m'exprime bien, car bien que j'en aie entendu parler, j'ignore si mes souvenirs sont exacts. Moïse lui non plus n'a pas pu expliquer tout ce qu'il avait vu dans le buisson, mais uniquement ce que Dieu lui a permis de révéler. Mais si Dieu n'avait pas communiqué à son âme la certitude de ces choses secrètes, s'il ne lui avait pas donné de voir et de croire que cela venait de Dieu, il n'aurait rien entrepris de ses grandes et nombreuses épreuves. Il a sûrement découvert au milieu des épines de ce buisson des vérités tellement profondes qu'elles lui ont donné le courage de faire ce qu'il a fait pour le peuple d'Israël.       

Nous n'avons donc pas à chercher des raisons de comprendre les choses cachées de Dieu. Mais puisque nous croyons qu'il est tout-puissant, nous devons croire également que, dans notre grande pauvreté, nous sommes incapables de comprendre ses grandeurs. Contentons-nous de le bénir puisqu'il veut bien nous en dévoiler quelques-unes.

Thérèse d'Avila (1515-1582), carmélite, docteur de l'Église romaine
Le Château intérieur, 6e demeure, ch. 4
Analyse d'audience

Retour à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"