Site de la Crypte

seraphin

Notices

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Petite notice sur le Triode de Carême

EpitaphiosCette année du 21 février au 30 avril 2016

Le Triode de Carême est un temps qui commence avec le Dimanche du Publicain et du Pharisien (70 jours avant Pâques) et se termine le Samedi saint (veille de Pâques).

Les temps du Triode comprend trois périodes : les dimanches préparatoires, le Grand carême et la Semaine sainte.

Les dimanches préparatoires

Les trois semaines avant le début du Grand carême sont consacrées à la méditation, à la prière et à la préparation du Grand carême.

Elles sont marquées successivement par :

Le dimanche du Publicain et du Pharisien, cette année le 21 février, marque le début du Triode, le Petit carême et ouvre une semaine de méditation sur l'humilité à l'égard des autres et de la Grâce divine.

Le dimanche du Fils prodigue, cette année le 28 février, précède une semaine de prière sur la parabole du Fils prodigue et sur la reconnaissance de ses fautes.

Le dimanche du Jugement dernier, cette année le 6 mars marque le fin de la consommation de viande, il débute la semaine des laitages et le Carnaval.

Le dimanche du Pardon, cette année le 13 mars, marque la fin du Petit Carême et du Carnaval. C'est le Lundi pur, qui suit le dimanche du Pardon, débute le Grand carême.

Le Grand carême
Une lecture recommandée : Alexandre Schmemann, Le Grand carême, ed. Abbaye de Bellefontaine.

Le Grand carême débute le Lundi pur, cette année le 14 mars.
Durant le Grand carême, il est prescrit de s'abstenir de consommer de la viande, des aliments gras ou riches, de se consacrer à l'humilité, à l'attention aux autres et à la prière.

Le Lundi pur, a lieu 40 jours avant le Samedi de Lazare, soit 48 jours avant Pâques.
En Grèce, le jour du Lundi pur, les femmes lavent les maisons à grandes eaux pour les débarrasser de toute souillure. Dans les villages, les églises et les habitations sont repeintes à la chaux.
Dans les jardins et sur les collines, sont organisés des repas et des pique-niques. On mange des produits végétaux, on déguste la lagana, pain traditionnel sans levain. Dans certaines régions on peut voir des milliers de cerf-volants que font voler petits et grands, symboles de l'allégement et de l'élévation recherchés par le jeûne.

Les Jours du Grand Carême

Dimanche de l'Orthodoxie ou premier dimanche de carême, cette année le 20 mars.
Ce dimanche célèbre le Triomphe de l'orthodoxie sur l'iconoclasme, par le rétablissement de la vénération des icônes.
Cette fête fut instituée en 843.
Cette fête rappelle aussi que le jeûne est une ascèse du regard, de la manière dont nous regardons le monde.
“La lampe du corps, c'est ton œil. Quand ton œil est transparent, ton corps entier est lumineux. Mais s'il est mauvais, ton corps aussi est ténébreux. Examine donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbres ! Si donc ton corps entier, lumineux, n'a pas aucune part de ténébreux, il sera tout entier lumineux, comme lorsque la lampe de son éclaire t'illumine.” Luc, 11,34-38

Dimanche de Grégoire Palamas ou deuxième dimanche de carême cette année le 27 mars.
C’est aussi le dimanche des Reliques :  en 787, le VIIe concile œcuménique réuni pour le rétablissement de la vénération des icônes reconnut également la vénération des reliques des martyrs.

Dimanche de la Sainte Croix, troisième dimanche de carême, cette année le 3 avril.
Ce dimanche marque la mi-carême. C'est est un encouragement dans cet effort. Le carême est un combat, mais “nous ne pourrions pas prendre notre croix et suivre le Christ, si nous n'avions pas sa Croix, celle dont il s'est chargé pour nous sauver”
La Croix est installée au milieu de l’église.
Le service divin comprend un rituel spécifique de vénération de la Croix qui prépare les fidèles à la commémoration de la Crucifixion du Christ durant la Semaine Sainte et de sa Résurrection.

Dimanche de Jean Climaque ou quatrième dimanche de carême, cette année le 10 avril.
Il célèbre le témoignage de saint Jean Climaque concernant le véritable combat spirituel nécessaire pour entrer dans le Royaume de Dieu. Il encourage les fidèles à persévérer dans leurs efforts spirituels. “Celui qui aura tenu bon jusqu’au bout, celui-là sera sauvé.” Mt, 24,13

Samedi de l'Acathiste Le Samedi de l'Acathiste (mot grec moderne signifiant que l'on écoute debout) est consacré à la célébration de Marie, Mère de Dieu. On écoute ce jour-là l'acathiste à la Mère de Dieu, chant composé en 628. Dans nos paroisses cet office est couramment célébré le Vendredi soir, cette année le 15 avril.

Dimanche de Marie l'Égyptienne ou cinquième dimanche de carême, cette année le 17 avril. C'est le début de la dernière semaine de carême. On y commémore Marie l’Égyptienne, la prostituée pénitente. Cette semaine est suivie par la Semaine sainte qui commence au dimanche des Rameaux.
Son message est que nul péché passé ne saurait écarter le véritable pénitent de Dieu. Il n’est jamais trop tard pour se repentir : le Christ accueille tous ceux qui viennent à lui avec un cœur pénitent, même à la dernière heure.

Vendredi veille de Lazare, dernier jour du Grand Carême ;
Samedi de Lazare, fin du Grand Carême.
Le vendredi veille de Lazare, cette année le 22 avril, et le samedi de Lazare, cette année le 23 avril, sont deux jours exceptionnels, entre la fin du Carême et la Semaine sainte qui commence le Dimanche des Rameaux.

La Grande et sainte semaine de la Passion

Le Grand Carême prend fin le Dimanche des Palmes ou des Rameaux, cette année le 24 avril.

Après ce dimanche commence une nouvelle période distincte du grand Carême, la Grande et sainte semaine de la Passion qui précède le saint lumineux et grand Dimanche de Pâques, cette année le 1er mai.EME