Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Antoine de Novgorod (1067-1147)

Fête le 3 août

Saint Antoine de NovgorodSaint Antoine le Romain naquit à Rome en 1067, de riches parents qui adhérèrent à la Foi Orthodoxe, et l'élevèrent dans la piété.

Ayant perdu ses parents à l'âge de 17 ans, il entama l'études des Pères grecs.

Ensuite, il distribua une partie de son héritage aux pauvres, et l'autre partie, il l'enferma dans un tonneau de bois qu'il jetta à la mer. Puis il reçut la tonsure monastique dans un monastère du désert, où il vécut 20 ans durant.

La persécution des Latins contre les Orthodoxes obligea les frères à se séparer. Saint Antoine erra de lieu en lieu, jusqu'à ce qu'il parvienne sur un gros rocher surplombant la mer, où il vécut une année entière dans le jeûne et la prière.

Le 5 septembre 1105, une terrible tempête éclata, arrachant le rocher sur lequel se trouvait saint Antoine, et les jettant à la mer. Par la divine Providence, le rocher flotta, et parvint à Novgorod. En la Fête de la Nativité de la Mère de Dieu, le rocher s'arrêta à 3 vesdres de Novgorod, sur les rives de la Volkhov, près du village de Volkhov. Cet évènement est attesté par les Chroniques de Novgorod.

À cet endroit, avec la bénédiction de saint Nicétas l'Ermite (fête le 14 mai), le moine fonda un monastère en l'honneur de la Nativité de la Mère de Dieu. Une autre année, des pêcheurs découvrirent le tonneau contenant l'autre partie de l'héritage de saint Antoine, jetté à l'eau des années auparavant. Le saint reconnu son tonneau, mais les pêcheurs ne voulurent pas le lui rendre. `

Saint Antoine décrivit devant le juge le contenu du tonneau, et il lui fut rendu. Le saint utilisa l'argent pour achter du terrain pour le monastère. Dans cet établissement l'ascèse spirituelle était combinée avec un intense travail physique.

Saint Antoine se souciait de l'aide à apporter aux nécessiteux, orphelins et veuves, avec les fonds du monastère. En 1117, le saint bâtit une église en pierre en l'honneur de la Nativité de la Mère de Dieu. L'église, bâtie durant la vie de saint Antoine dans les années 1117-1119 par l'architecte Pierre de Novgorod, fort renommé, et décorée de fresques en 1125, a été préservée jusqu'à nos jours. En 1131, saint Niphon de Novgorod nomma saint Antoine higoumène du monastère.

Il mourrut le 3 août 1147 et fut enterré par saint Niphon. Saint Antoine fut glorifié en 1597. On célèbre aussi sa mémoire (découverte de ses reliques) le premier vendredi après la Fête des Saints Pierre et Paul (29 juin), et le 17 janvier, le même jour que saint Antoine le Grand. La première Vie de saint Antoine le Romain fut écrite peu après sa mort par son disciple et successeur comme higoumène, le hiéromoine André. Une Vie, un récit de la découverte des reliques, fut écrite par un novice du monastère Antoniev, le moine Niphon, en 1598.

Source : site "Saints celtes et belges" d'après synaxaire du Père Macaire de Simonos-Pétra au Mont-Athos
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour