Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint barthelemy

Saint Barthélémy apôtre (Ier siècle)
Fête le 11 juin

La tradition identifie l'apôtre Bartholomée, que certains identifient à Nathanaël,de Cana en Galilée le premier à confesser le Fils de Dieu:

Philippe trouve Nathanaël et lui dit : "Celui dont il est écrit dans la loi de Moïse et chez les Prophètes, nous l’avons trouvé : c’est Jésus fils de Joseph, de Nazareth." Nathanaël répliqua : "De Nazareth peut-il sortir quelque chose de bon ?" Philippe répond : "Viens, et vois." Lorsque Jésus voit Nathanaël venir à lui, il déclare à son sujet: "Voici vraiment un Israélite : il n’y a pas de ruse en lui." Nathanaël lui demande : "D’où me connais-tu ?" Jésus lui répond : "Avant que Philippe t’appelle, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu. Nathanaël lui dit : "Rabbi, c’est toi le Fils de Dieu ! C’est toi le roi d’Israël !" Jésus reprend : "Je te dis que je t’ai vu sous le figuier, et c’est pour cela que tu crois! Tu verras des choses plus grandes encore." (Jn 1,45-49)

Il était l'un des Douze qui suivirent le Christ jusqu'à sa Passion et furent témoins de sa Résurrection.

Après la Pentecôte, lorsque les Apôtres tirèrent au sort les parties du monde qui leur reviendraient à évangéliser, il fut désigné pour aller proclamer la Bonne Nouvelle en Arabie Heureuse.

Il partit d'abord, en compagnie de l'Apôtre Philippe et de sa sœur Marianne, évangéliser les régions de Lydie et de Mysie, en Asie Mineure. Ils furent arrêtés à Hiérapolis de Phrygie et crucifiés la tête en bas ; mais lorsque Philippe rendit l'âme, la terre s'ouvrit et engloutit un grand nombre de païens. Effrayés, les survivants décrochèrent Barthélemy et Marianne.

Barthélemy continua son périple missionnaire. Endurant avec constance la faim, le froid, les dangers des routes, les persécutions et les emprisonnements, il transmit à de nombreux païens la lumière de la Vérité : en Arabie, en Perse et dans les Indes .

Puis il se rendit en Arménie, où il acheva sa course, crucifiésur l'ordre du roi Astyagès, dont il avait converti le fils et délivré la fille d'un démon.

Le corps de l'Apôtre fut ensuite déposé dans un cercueil de plomb et jeté à la mer. Mais, par l'intervention de Dieu, au lieu de s'enfoncer dans l'abîme, le sarcophage parvint dans l'île de Lipari, en Sicile, où ses reliques accomplirent de nombreux miracles.

Sources  : site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour