Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Corneille le Centurion

Fête le 13 septembre

Le 13 septembre, l'Église orthodoxe commémore saint Corneille le Centurion.

Actes des Apôtres chapitre X versets 1 à 34

01 Il y avait à Césarée un homme du nom de Corneille, centurion de la cohorte appelée Italique.

02 C’était quelqu’un de grande piété qui craignait Dieu, lui et tous les gens de sa maison ; il faisait de larges aumônes au peuple juif et priait Dieu sans cesse.

03 Vers la neuvième heure du jour, il eut la vision très claire d’un ange de Dieu qui entrait chez lui et lui disait : "Corneille !"

04 Celui-ci le fixa du regard et, saisi de crainte, demanda : "Qu’y a-t-il, Seigneur ?" L’ange lui répondit : "Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu pour qu’il se souvienne de toi.

05 Et maintenant, envoie des hommes à Jaffa et fais venir un certain Simon surnommé Pierre :

06 il est logé chez un autre Simon qui travaille le cuir et dont la maison est au bord de la mer."

07 Après le départ de l’ange qui lui avait parlé, il appela deux de ses domestiques et l’un des soldats attachés à son service, un homme de grande piété.

08 Leur ayant tout expliqué, il les envoya à Jaffa.

09 Le lendemain, tandis qu’ils étaient en route et s’approchaient de la ville, Pierre monta sur la terrasse de la maison, vers midi, pour prier.

10 Saisi par la faim, il voulut prendre quelque chose. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.

11 Il contemplait le ciel ouvert et un objet qui descendait : on aurait dit une grande toile tenue aux quatre coins, et qui se posait sur la terre.

12 Il y avait dedans tous les quadrupèdes, tous les reptiles de la terre et tous les oiseaux du ciel.

13 Et une voix s’adressa à lui : "Debout, Pierre, offre-les en sacrifice, et mange !"

14 Pierre dit : "Certainement pas, Seigneur ! Je n’ai jamais pris d’aliment interdit et impur !"

15 À nouveau, pour la deuxième fois, la voix s’adressa à lui : "Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le déclare pas interdit."

16 Cela se produisit par trois fois et, aussitôt après, l’objet fut emporté au ciel.

17 Comme Pierre était tout perplexe sur ce que pouvait signifier cette vision, voici que les envoyés de Corneille, s’étant renseignés sur la maison de Simon, survinrent à la porte.

18 Ils appelèrent pour demander : "Est-ce que Simon surnommé Pierre est logé ici ?"

19 Comme Pierre réfléchissait encore à sa vision, l’Esprit lui dit : "Voilà trois hommes qui te cherchent.

20 Eh bien, debout, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés."

21 Pierre descendit trouver les hommes et leur dit : "Me voici, je suis celui que vous cherchez. Pour quelle raison êtes-vous là ?"

22 Ils répondirent : "Le centurion Corneille, un homme juste, qui craint Dieu, et à qui toute la nation juive rend un bon témoignage, a été averti par un ange saint de te faire venir chez lui et d’écouter tes paroles."

23 Il les fit entrer et leur donna l’hospitalité. Le lendemain, il se mit en route avec eux ; quelques frères de Jaffa l’accompagnèrent.

24 Le jour suivant, il entra à Césarée. Corneille les attendait, et avait rassemblé sa famille et ses amis les plus proches.

25 Comme Pierre arrivait, Corneille vint à sa rencontre et, tombant à ses pieds, il se prosterna.

26 Mais Pierre le releva en disant : "Lève-toi. Je ne suis qu’un homme, moi aussi."

27 Tout en conversant avec lui, il entra et il trouva beaucoup de gens réunis.

28 Il leur dit : "Vous savez qu’un Juif n’est pas autorisé à fréquenter un étranger ni à entrer en contact avec lui. Mais à moi, Dieu a montré qu’il ne fallait déclarer interdit ou impur aucun être humain.

29 C’est pourquoi, quand vous m’avez envoyé chercher, je suis venu sans réticence. J’aimerais donc savoir pour quelle raison vous m’avez envoyé chercher."

30 Corneille dit alors : "Il y a maintenant quatre jours, j’étais en train de prier chez moi à la neuvième heure, au milieu de l’après-midi, quand un homme au vêtement éclatant se tint devant moi,

31 et me dit : 'Corneille, ta prière a été exaucée, et Dieu s’est souvenu de tes aumônes.

32 Envoie donc quelqu’un à Jaffa pour convoquer Simon surnommé Pierre ; il est logé chez un autre Simon qui travaille le cuir et dont la maison est au bord de la mer.'

33 Je t’ai donc aussitôt envoyé chercher, et toi, en venant, tu as bien agi. Maintenant donc, nous sommes tous là devant Dieu pour écouter tout ce que le Seigneur t’a chargé de nous dire."

34 Alors Pierre prit la parole et dit : "En vérité, je le comprends, Dieu est impartial :

35 il accueille, quelle que soit la nation, celui qui le craint et dont les œuvres sont justes.

36 Telle est la parole qu’il a envoyée aux fils d’Israël, en leur annonçant la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ, lui qui est le Seigneur de tous."

Dès lors, indique le Synaxaire du Mont Athos, corneille s'attacha aux apôtres. Lorsqu'ils s'enfuirent de Jérusalem à la suite du meurtre de saint Étienne, pour se disperser dans toutes les parties du monde, Corneille se rendit en Phénicie, à Chypre, à Antioche et suivit les apôtres jusqu'à Éphèse. Il fut désigné par le sort pour aller évangéliser la ville de Sképsis, près de Troas dans l'Hellespont, qui était alors dirigée par un certain Dimitrios, philosophe méprisant la foi des chrétiens. Celui-ci convoqua Corneille et voulut le contraindre à sacrifier aux idoles, mais le centurion confessa vaillamment le Christ, sans crainte des menaces. Quelque temps après, il feignit d'accepter de sacrifier et fut emmené au temple des idoles. Mais à peine y était-il entré que, par sa prière, la terre trembla et l'édifice s'écroula, détruisant les statues et ensevelissant sous les décombres l'épouse de Dimitrios, Évanthia, et son fils Dimitrien. Lorsque Dimitrios apprit que sa femme et son fils avaient été miraculeusement préservés du séisme et que, de l'intérieur des ruines, ils invoquaient le seul vrai Dieu et son serviteur Corneille, il se précipita vers la prison où il avait fait enfermer le saint, lui demanda pardon et lui promit de croire au Christ, s'il revoyait vivants Évanthia et Dimitrien. Corneille les fit alors sortir des décombres et les baptisa, ainsi que Dimitrios et toute sa maison. Et, bientôt, tous les habitants de la ville suivirent leur exemple. Saint Corneille passa le reste de ses jours en paix et s'endormit dans le Seigneur à un âge avancé. Une plante poussa auprès de son tombeau, laquelle guérissait toutes les maladies. Lorsqu'on voulut transférer ses reliques dans l'église construite en son honneur à proximité, la châsse se déplaça d'elle-même et alla se poser auprès de l'autel.

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour