Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Etienne de Vladimir Saint Étienne des Grottes de Kiev
Évêque de Vladimir (†1094)

Fête au 27 avril

Saint Étienne avait reçu le saint Habit monastique des mains de saint Théodose de Kiev [fête le 13 mai], et il avait été chargé par l'Ancien de l'observance du Typikon dans les offices liturgiques de la Laure des Grottes ainsi que de l'instruction des frères. Grandement apprécié pour ses vertus ascétiques et son humilité, il fut unanimement choisi pour succéder à saint Théodose.

Il fit achever l'église et les bâtiments du nouveau monastère, et y installa la communauté laissant quelques frères dans les anciennes grottes, pour la garde des reliques des saints Pères.

La vie dans la Grande Laure se déroula dans un bel ordre sous la direction de saint Étienne, en toute fidélité aux institutions de saint Antoine et Théodose, jusqu'au jour où, sous l'instigation du diable, des dissensions apparurent parmi les moines. Le trouble atteignit une telle ampleur qu'on s'en prit au saint higoumène et on l'expulsa du monastère. Imitant son saint patron, le premier-martyr, Étienne n'en garda aucune amertume et pria Dieu, en disant "Seigneur, ne leur impute pas ce péché !" (Act 7, 60).

Grâce à l'appui de généreux bienfaiteurs et aux prières des saints Antoine et Théodose, il fonda alors un autre monastère, non loin de la Laure, à Klovo, qu'il dédia à la déposition de la
Ceinture de la Mère de Dieu aux Blachernes et où il fit observer avec rigueur le Typikon de saint Théodose. La communauté grandit rapidement et la renommée du saint s'étendit dans toute la Russie, de telle sorte qu'à la mort de l'évêque de Vladimir, en Volynie, il fut choisi pour lui succéder. Le nouvel évêque était un modèle de toutes les vertus pour son bercail, et il sut se faire à la fois aimer et respecter.

Lorsque les moines de la Laure entreprirent de transférer les reliques de saint Théodose, des Grottes dans l'église de la Laure [fête le 14 août], saint Étienne, attiré par l'attachement à son père spirituel, vint de Vladimir. En arrivant à son monastère de Klovo, il vit soudain une grande lumière, semblable à celle de milliers de cierges, au-dessus de la grotte du saint, et, pensant que la cérémonie avait commencé, il se hâta, en compagnie de son disciple Clément, higoumène de Klovo. Mais, lorsqu'il arriva à la grotte, il ne vit aucun cierge et comprit qu'il avait été jugé digne de contempler la gloire divine, qui émanait des reliques de saint Théodose.

De retour à Vladimir, il continua son ministère, et il reposa en paix au terme d'un long épiscopat (1094).

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos
et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour