Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Isidore de ChioSaint Isidore de Chio (martyr †251)

Fête au 14 mai

Le 14 mai, l'Église fait mémoire de Saint Isidore de Chio.

Originaire d'Alexandrie, saint Isidore était lieutenant dans l'armée romaine, sous le règne de Dèce (vers 250). Parvenu dans l'île de Chio avec la flotte commandée par un certain Numérius, il fut dénoncé comme chrétien par le centurion Julius. Amené devant l'amiral, il déclara fièrement qu'il adorait le seul Jésus-Christ, vrai Dieu devenu homme pour notre salut. Numérius le fit alors étendre sur le sol, attaché à quatre piquets, et ordonna à ses hommes de le fustiger à coups de nerfs de bœuf. On le jeta ensuite dans une fournaise, d'où il sortit indemne.

Son père, un idolâtre endurci, arrivé d'Égypte sur ces entrefaites, demanda à se charger lui-même d'Isidore pour le soumettre. Comme ses arguments étaient restés sans effet, changeant le lien de la nature en une haine implacable, il fit attacher son fils derrière des chevaux sauvages, et après avoir été traîné à terre sur une longue distance, le saint athlète du Christ eut la tête tranchée.

Son corps fut jeté dans un ravin, pour être dévoré par les charognards. Mais une pieuse femme, Myropée [fête le 2 décembre], réussissant à tromper la surveillance des gardes, s'empara de la sainte dépouille pour l'ensevelir dignement. Arrêtée et torturée, elle reçut dans sa prison la vision de saint Isidore, au sein d'une lumière éblouissante, entouré d'un chœur angélique qui chantait larisagion. Il lui dit : "Paix à toi ! Voici que tu vas recevoir la couronne que Dieu t'a réservée".

À ces mots, sainte Myropée remit son âme à Dieu et le cachot se remplit de parfum.

Elle fut ensuite ensevelie aux côtés de saint Isidore, qui fut bientôt vénéré comme le patron de l'île de Chio et, dans tout le bassin méditerranéen, comme protecteur des navigateurs. .

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos
et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour