Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Isidore de RostovSaint Isidore
fol en Christ et thaumaturge Rostov (†1474)

Fête au 14 mai

Le 14 mai, l'Église fait mémoire de Saint Isidore, fol en Christ à Rostov (†1474).

Originaire de Prusse, saint Isidore devint orthodoxe dans sa jeunesse, puis, quittant la maison familiale, le bâton de pèlerin à la main, il entreprit de simuler la folie par amour du Christ.

Parvenu à Rostov, il s'y construisit une cabane, où il ne se rendait que pour prier la nuit. Ses journées, il les passait dans les rues, en s'exposant à toutes sortes d'humiliations.

Un jour, un navire pris dans une tempête risquait de sombrer et les passagers tirèrent au sort pour désigner le pécheur qui avait attiré sur eux cette malédiction un commerçant de Rostov fut désigné. Abandonné à la mer sur une planche, il avait perdu tout espoir, quand saint Isidore lui apparut et le ramena à bord du navire.
Une autre fois, à l'occasion des noces du prince Sabbas Obolensky, le saint fit soudain irruption dans le palais et, posant sur la tête du jeune marié un bonnet fait d'herbe et de fleurs, il lui dit : "Voici ta coiffe épiscopale!"

Quelque temps après, l'épouse du prince décéda, à la naissance de leur premier enfant, et le prince veuf devint moine sous le nom de Josapha, puis fut consacré évêque de Rostov, en 1481.

Quelques jours avant son décès (1474), saint Isidore s'enferma dans sa cabane, et y pria avec larmes. Lorsqu'il trépassa, un suave parfum se répandit dans toute la ville. Il fut enterré dans sa cabane, à l'emplacement de laquelle on édifia plus tard une église dédiée à l'Ascension (1566), et où s'accomplirent quantité de miracles.

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos
et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour