Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

saint apôtre Jacques-AlphéeSaint apôtre Jacques fils d'Alphée (Ier siècle)

Fête le 9 octobre

→ apolytique grec de saint Jacques fils d'Alphée psalte : Nicodème Kavarnos

Le 9 l'Église orthodoxe célèbre la mémoire du saint apôtre Jacques fils d'Alphée.

Selon la tradition de Constantinople, il était le frère de saint Matthieu l'Évangéliste publicain fils d'Alphée.

Dans la tradition occidentale, il est nommé Jacques le Mineur, mais celui-ci est confondu avec saint Jacques Frère du Seigneur [fête le 23 octobre].

Il devint l'un des douze apôtres.

Il proclama lui aussi la Bonne Nouvelle aux païens.

Son zèle pour Dieu était si ardent que, sans crainte des représailles, il jetait à terre les autels des idoles.

Mû par la grâce du Saint-Esprit, il chassait les esprits malins, guérissait les malades et fit un grand nombre d'autres miracles.

Sa prédication avait un tel effet sur les âmes que ceux qui, venant du paganisme, s'étaient convertis grâce à sa prédication, prirent l'habitude de lui donner le surnom de "Germe divin".

Après avoir évangélisé la région de Gaza, puis Éleuthéropolis, saint Jacques parcourut le monde pour faire partager à tous son amour du Christ. Finalement, il fut arrêté, à Ostracine, ville égyptienne, par des Juifs, qui lui procurèrent l'occasion de suivre, jusque dans la mort, l'exemple du Seigneur en le suspendant à une croix, sur laquelle il rendit aussitôt son âme à Dieu.

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos
et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour