Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Macaire de Kio (†1590) néo-martyr grec

Fête le 6 octobre

Saint Macaire de KioSaint Macaire était né à Kio en Bithynie (1). Il rešut Ó son baptême le prénom de Manuel.

Ses parents chrétiens l'avaient confié dès son jeune âge à un maitre tailleur pour faire son apprentissage.

Lorsqu'il eut dix-huit ans, son père renia volontairement la foi et le contraignit par la force à devenir lui aussi musulman.

Se rendant compte de la gravité de son péché, le jeune homme s'enfuit en secret pour le Mont-Athos, à la Skite de Sainte-Anne où il devint moine. Il reçut alors le nom de Macaire. et resta douze années dans l'ascèse et le repentir.

Muni de la bénédiction de son père spirituel, après être passé par Constantinople, il obtint un jugement contatant que sa conversion avait été forcée. Puis il se rendit au séminaire de Halkis où sa mère, qui était chrétienne, vint lui remettre une icône de la Mère de Dieu.

Enfin, il retourna à Prousse, où avait eu lieu son reniement forcé. Il parut sur le marché revêtu de l'habit monastique. Il déclara la vériét du christianisme et la fausseté de la religion mahométane. Il engagea dès lors tous ceux qui s'étaient attroupés autour de lui à abandonner leur erreur pour se joindre au Christ et échapper aux tourments éternels.

Il fut arrêté et soumis à d'horribles tortures, avant d'être lapidé puis décapité.

Notes
(1) Aujourd'hui Gemlik près de la mer de Marmara. Les réfugiés de Kio en 1923 ont bâti en Argolide la ville de Nea Kios.

Source : Synaxaire Vie des Saints de l’Eglise orthodoxe du hiéromoine Macaire Monastère de Simonos Petra mont Athos
et site Orthodoxos Synaxaristis traduction site de la Crypte
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour