Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Prophète Malachie (vers 450)

Fête le 3 janvier

Saint prophète MalachieLe prophète Malachie n’apparaît nulle part ailleurs dans l’Ecriture que dans son livre.

Son nom signifiant en hébreu "mon messager", on peut donc penser que le nom "Malachie" pourrait être un surnom du prophète dont le nom véritable serait inconnu.

Ce même mot est employé en 3.1 pour désigner le messager de l’Eternel qui préparera son chemin, et les prophètes et les prêtres étaient eux aussi appelés "messagers" de Dieu (2.7 ; Ag 1.13).

Malachie a exercé son ministère de porte-parole de l’Eternel, sous l’empire perse (1.7-8,12-14 ; 3.10)après le retour de l’Exil, la reconstruction du Temple et la reprise des cérémonies du culte.

Les problèmes soulevés dans le livre sont semblables à ceux du temps d’Esdras et de Néhémie : les mariages avec des païens et les dîmes impayées. Esdras et Néhémie ont pris des mesures pour remédier à ces difficultés (Esd 10.3 ; Ne 13.23-27 ; Ne 13.1-3), mais Malachie n’y fait pas référence. Ses proclamations dateraient donc, selon certains, d’un peu avant la mission d’Esdras, arrivé à Jérusalem en 458 avant Jésus-Christ.C ependant, on peut égalment situer l’activité du prophète quand Néhémie était absent de Jérusalem en 433 et 432 (Ne 5.14 ; 13.6) ou lors de son deuxième séjour en Judée.

Le message de son livre

Parce que le peuple ne voit pas les promesses de Dieu se réaliser, son cœur s’éloigne de l’Eternel.

Les Judéens se contentent d’une religion superficielle et peu exigeante, sans véritable connaissance du Dieu vivant.

Ils évitent d’obéir, en effet, aux exigences les plus coûteuses de la Loi de Moïse (3.7-10), qui demandent un engagement personnel envers l’Eternel.

Le prophète dénonce ces attitudes en six proclamations. Chacune débute par une vérité concernant l’Eternel et se poursuit par un dialogue assez dur, sous forme de questions et réponses, entre le prophète et le peuple.

Malachie annonce la venue du messager de l’Eternel (3.1), le nouvel Elie (3.23-24). Celui-ci précédera le Seigneur lui-même, le messager de l’alliance tant attendu (3.1). Mais le peuple, revenu d’exil, malgré toutes les espérances, n’est pas encore prêt : il faudra que le nouvel Elie prépare les cœurs à l’intervention du Seigneur (3.23-24). Jésus, le messager de la nouvelle alliance, reconnaîtra en Jean-Baptiste le nouvel Elie (Mt 11.10 ; 17.10-13 ; cf. Lc 1.17) annoncé par le dernier prophète de l’ancienne alliance.

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour