Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Les 26 martyrs goths
Mémoire des vingt-six martyrs goths

Fête au 26 mars

Le 26 mars, l'Église orthodoxe vénère la Mémoire des vingt-six martyrs goths: les deux prêtres Bathuse et Wereka, avec deux de leurs fils et deux de leurs filles; Arpyla le moine; les laïcs Abippas, Hagias, Ryas, Hégathrax, Hiscoès, Silas, Sigétzas, Souerilas, Souemblas, Guimblas, Therthas,Philgas ; les femmes Anna, Allas, Baride, Manea, Vireo et Animais; et un autre martyr anonyme.

La redoutable nation barbare des Goths, fixée en Crimée et sur la rive septentrionale du Danube depuis le début du IVe siècle, avait été évangélisée et progressa dans l'adoption des mœurs chrétiennes jusqu'au règne du cruel Athanaric (370). Irrité de voir ses sujets abandonner le paganisme pour embrasser la religion du Christ, celui-ci déclencha une sauvage persécution et finit par expulser tous les chrétiens de son royaume (376).

Ayant placé une statue sur un chariot, les hommes du roi la promenaient dans le vaste camp de cette nation encore partiellement nomade, le long des tentes des chrétiens, ordonnant à ceux-ci d'adorer l'idole et de sacrifier. Ceux qui s'y refusaient étaient brûlés vifs dans leurs tentes, sans autre forme de procès.

Comme vingt-six chrétiens s'étaient réfugiés dans la tente qui servait d'église, avec des femmes et des enfants encore à la mamelle, les païens y mirent le feu et tous périrent.

Un homme qui, à ce moment, approchait de l'église pour y présenter son offrande, confessa le Nom du Christ. Il fut aussitôt saisi et périt, s'offrant ainsi lui-même en victime d'holocauste.

Quelques années plus tard (383-391), Gaatha, reine chrétienne orthodoxe des Goths, avant de renoncer au trône, fit procéder au transfert de leurs reliques dont elle donna une partie à la ville de Cyzique.

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour