Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Les saints venus de la Mer Saint Maximin premier évêque d'Aix

Fête le 8 juin

Quelques données sur une controverse.

Sur le site de l'épiscopat catholique français Saint Maximin est présenté prudemment de la manière suivante :

"Lié à la légende du voyage de Marie-Madeleine, il fut identifié aussi à l'aveugle-né de l'Évangile (évangile selon saint Jean chapitre IX). Mais l'histoire ne peut accepter de telles identifications même si son culte est très populaire.

La légende identifie Maximin à l’intendant de la famille de Béthanie et l’un des soixante-douze disciples du Seigneur. Il connaissait donc bien Lazare, Marthe et Marie qu’il accompagna lors de leur traversée vers l’an 42/43.

Il commença à évangéliser Aix-en-Provence aidé de Marie-Madeleine. Pour célébrer la messe et prier avec elle et les tout premiers chrétiens, il avait construit en dehors de la ville, dans un endroit solitaire, un tout petit oratoire qui ne pouvait guère contenir plus de 10 à 12 personnes, l’oratoire de Saint Sauveur. Il en consacre de sa main les autels, et y renferme des reliques du Saint-Sépulcre.

En grande partie détruit par les Sarrasins dans l’une de leurs irruptions en Provence au VIIIe ou IXe siècle, l’oratoire fut rebâti en 1080... C’est aujourd’hui la nef de droite (romane) de l’actuelle cathédrale Saint-Sauveur d’Aix-en-Provence. Saint Maximin est le patron du diocèse d’Aix. Son tombeau est situé dans la crypte de la basilique de Saint-Maximin."

Selon les défenseurs de la tradition provençale, au contraire, il n'y a pas lieu de douter des grandes lignes ce récit traditionnel qui a – beaucoup plus que bien d'autres ! – tous les critères de la vraisemblance historique, et s'appuie sur des arguments probants. Il correspond aussi au fait que le christianisme était implanté en Gaule bien avant Clovis. On notera que cette tradition fut longtemps défendue par les disciples de saint Jean Cassien.

Voici comment cette tradition présente saint Maximin, évêque d'Aix en 45 :

... il était l'intendant de la famille de Béthanie et l'un des soixante-douze disciples de Jésus. Il accompagna Lazare, Marthe et Marie lors de leur traversée. Il commença à évangéliser Aix-en-Provence aidé de Marie Madeleine. Il reçut la visite de saint Alexandre de Brescia dont il renforça la foi.

Puis Marie Madeleine le laissa à son apostolat pour se retirer dans la solitude de la Sainte Baume. Le jour où elle sentit qu'elle allait mourir, elle descendit dans la plaine, retrouva Maximin qui venait à sa rencontre, qui lui donna la communion et l'ensevelit. Il demanda à avoir sa sépulture près de la sienne, ce qui fut fait. Il est né au ciel le 8 juin. Les fidèles lui offriront au IIIe ou IVe siècle le sarcophage dit de sainte Marcelle. Saint Sidoine, –  que l'on pense être l'aveugle-né de l'Évangile – lui succède comme évêque d'Aix.

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour