Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Synaxe des Saints archanges

Fête le 8 novembre

C'est le 8 novembre que l'Église orthodoxe célèbre la synaxe des saints archanges Michel et Gabriel. À saint Michel archistratège de la milice céleste ont été associés par la tradition ecclésiastique, d'abord saint Gabriel puis les autres puissances célestes et incorporelles, la tradition hébraïque évoquant sept archanges : Michel, Gabriel, Ouriel, Raphaël, Raguouël, Sariel et Remiel.

Lucifer tenait le premier rang. Il était le plus proche de Dieu, irradié de sa lumière. Il n'était pas mauvais par nature, mais c'est par orgueil qu'il se révolta contre son Créateur. C'est lui qui, le premier, rejeta le bien et choisit le mal, se détournant de la lumière pour sombrer dans les ténèbres de la privation de Dieu. Par orgueil de ce qu'il avait reçus, il pensa : Je monterai dans les cieux; au-dessus des étoiles de Dieu j'élèverai mon trône; je monterai sur le sommet des nues; je serai assimilé au Très-Haut (1)?

Aussitôt, il s'effondra de son rang et fut précipité dans l'enfer. Dans sa chute et dans le déchirement des cieux, il entraîna une multitude d'anges dont il se fit leur chef.

Au spectacle de la Chute, l'Archange Michel, chef des milices célestes, celui qui par son humilité et sa sage soumission à son Créateur, était puissamment affermi dans la lumière - s'élança vers la brèche, rassembla les anges restés fidèles et s'écria: Soyons attentifs. Autrement dit : "Prenons garde, soyons vigilants, nous les êtres créés qui avons le privilège de nous tenir devant Dieu. Reconnaissons notre état de serviteurs. Prenons soin de nous connaître nous-mêmes, et voyons quelle est la chute de ceux qui ont voulu s'égaler à Dieu!" C'est en mémoire de cette Synaxe, c'est-à-dire de cette réunion des chœurs angéliques sous la direction du saint Archange Michel, dans la vigilance, la concorde et l'unité, que, de tradition très ancienne, les saints Pères ont institué la fête d'aujourd'hui.

MICHEL - Ce nom signifie "qui est comme Dieu".

Glorieux et lumineux prince des puissances célestes et incorporelles, il apparaît souvent dans l'Ancien Testament. Dieu l'envoie auprès des hommes pour leur annoncer les décrets de sa Justice.

Au livre de la Genèse chapitre XII : C'est lui qui apparaît à Abram(2)?.
- chapitre XVI : il apparaît à sa servante Agar dans le désert, pour leur annoncer la naissance d'Ismaël (3)?  - chapitre XIX : il est envoyé auprès de Lot pour le sauver de Sodome, vouée par Dieu à la destruction.(4)?
Lorsque Dieu ordonna à Abraham de sacrifier son fils Isaac, afin d'éprouver son obéissance, ce fut Michel qui intervint au dernier moment pour retenir sa main(5)?. Il apparut encore au Patriarche Jacob, et lutta avec lui toute une nuit pour lui manifester son nouveau nom: Israël (6)?.  C'est lui qui se tenait au-devant du peuple d'Israël lorsqu'il sortit d'Égypte, et le conduisait, le jour, sous forme de nuée, et, la nuit, sous l'aspect d'une lueur(7)?.
Quand le devin Balaam vient maudire le peuple d'Israël, il est envoyé aussi au-devant de lui, pour lui barrer le passage en se tenant devant sa mule, une épée nue à la main(8)?.  Quand Josué se tenait devant les murs de Jéricho, attendant un signe de Dieu pour assiéger la ville, Michel lui apparut, tenant à nouveau une épée. Comme Josué craignait que ce ne fût une ruse du Malin, il demande à l'Ange : Es-tu des nôtres ou de nos adversaires ? Michel répondit : C'est comme chef de l'armée du Seigneur que je viens maintenant, et il lui ordonna de vénérer le lieu qu'il venait de sanctifier par sa présence(9)?
Sous les Juges, l'Archange Michel vint réconforter Gédéon et l'envoit délivrer Israël de l'oppression des Madianites(10)?.   Quand David contrevientent à l'ordre divin, et fait recenser le peuple, Michel est envoyé par Dieu pour être l'instrument de sa colère. En un jour, il ravage par son épée plus de soixante-dix mille hommes, et il se tenait prêt à détruire Jérusalem, lorsque le Seigneur, ému par le repentir de David, arrête l'Archange et lui ordonne de remettre son épée au fourreau(11)?.
Saint Michel se révèle plusieurs fois au prophète Élie pour le consoler dans ses tribulations et l'envoyer en mission(12)?.   Lors de l'invasion de Sénnacharib, roi des Assyriens, Michel abat en une nuit cent quatre-vingt-cinq mille hommes dans le camp des envahisseurs(13)?.
C'est lui encore qui descend du ciel et se tint au milieu de la fournaise, à Babylone, avec les trois jeunes gens, en chantant avec eux les louanges du Seigneur (14)?.  C'est lui encore qui ferma la gueule des lions dans la fosse où avait été jeté le prophète Daniel (15)?(Dn 6, 23).

Dans les Actes des Apôtres.  Il délivre les Apôtres de prison (16)?.
Il est envoyé saint Philippe pour baptiser l'eunuque de la reine d'Éthiopie(17)?.
Il apparaît au centurion Corneille et lui demande d'aller quérir saint Pierre pour le baptiser (18)? (Act 10).
C'est lui encore qui libère saint Pierre de prison(19)? (Act 12).
Il frappe le roi Hérode qui voulait se faire passer pour un dieu(20)? .

Dans l'Apocalypse de Jean. Après être apparu à saint Paul pour le réconforter dans ses épreuves, il est pour l'Évangéliste saint Jean l'interprète des secrets de Dieu concernant la fin des temps.
C'est lui qui engage l'ultime combat contre l'Antéchrist et le Diable, et qui les précipite éternellement dans l'enfer(21)?
Au Jugement dernier, il se tiendra, une balance à la main, pour peser nos actes.

La tradition de l'Église a gardé la mémoire de nombreux autres miracles de l'Archange Michel, comme celui accompli à Colosses en Phrygie [anamnèse le 6 septembre].

Or, en Dieu, la justice ne peut être séparée de la miséricorde : La miséricorde et la vérité se sont rencontrées, la justice et la paix se sont embrassées, chante le Psalmiste(22)?.

C'est pourquoi, on ne peut commémorer Michel, l'Ange de la Justice, sans lui associer GABRIEL, l'Ange de la Miséricorde, celui qui se tient en présence de Dieu (23)?.
Il est envoyé par Dieu aux hommes pour leur annoncer les merveilles de son amour et de sa bienveillance en vue de leur salut. Il donna au prophète Daniel l'interprétation de la vision énigmatique qu'il avait eue concernant la fin des royaumes des Mèdes et des Perses(24)?(Dn 8, 16). Une autre fois il lui annonce, que le Christ, Sauveur du monde, devait venir quatre cent quarante-neuf ans plus tard(25)?.
Au temps des Juges, il est fut envoyé auprès de la femme de Manoé, pour lui annoncer la naissance prochaine de Samson. Et quand, tout à sa joie, Manoé voulut le retenir pour lui offrir un banquet, Gabriel lui répondit qu'il ne se nourrissait pas de tels mets. Il lui recommanda cependant d'exprimer son action de grâces en offrant un holocauste au Seigneur. Comme il lui demandait son nom, Gabriel répondit: Pourquoi me demandes-tu mon nom ? C'est un mystère. Et il disparut dans la fumée du sacrifice(26)?.

De tout temps, il fut le messager des naissances miraculeuses à partir d'un sein flétri ou stérile. C'est lui qui apparut à Joachim et Anne pour leur annoncer la naissance de la Mère de Dieu, et à Zacharie et Élisabeth celle du saint Précurseur(27)?.

Il nourrit de la manne céleste la Mère de Dieu pendant douze ans dans le Temple, et il est envoyé par Dieu auprès d'elle pour lui transmettre la bonne nouvelle, attendue depuis l'origine du monde, c'est-à-dire qu'elle allait donner naissance au Sauveur par l'opération du Saint-Esprit. Il vint rassurer Joseph en songe, lorsque celui-ci était assailli de doutes quant à la virginité de la Mère de Dieu(28)?.
Lors de la naissance du Seigneur, il conduisit les bergers vers la grotte de Bethléem, pour qu'ils puissent l'adorer. Il prévint Joseph des desseins meurtriers qu'Hérode fomentait et lui conseilla de prendre l'enfant et sa mère, et de les emmener en Égypte. Le danger passé, il lui apparaît à nouveau en songe pour lui ordonner de revenir. Lors de la sainte nuit de la Résurrection du Christ, Gabriel descendit des cieux, revêtu d'une robe blanche, étincelante de la lumière divine, repoussa la pierre qui fermait le tombeau et s'assit dessus. Lorsque les femmes Myrrophores arrivèrent sur les lieux, il les rassura en leur disant: Ne craignez pas. Je sais que c'est Jésus, le Crucifié, que vous cherchez. Il n'est pas ici : il est ressuscité, comme il l'avait dit.(29)? .

Ainsi, depuis l'origine du monde jusqu'à la Résurrection du Christ et jusqu'à la fin des temps, le saint Archange Gabriel est-il le messager envoyé par Dieu pour annoncer aux hommes les merveilles de sa miséricorde en la personne de notre Seigneur Jésus-Christ.

Notes&nbp;:  (1) cf. Livre d'Isaïe chapitre XIV verset 14. ?  (2) cf. Livre de la Genèse chapitre 12,7 Le Seigneur apparut à Abram et dit : "À ta descendance je donnerai ce pays."?  (3) cf. Livre de la Genèse chapitre 16,6 Abram lui répondit : "Ta servante est entre tes mains, fais-lui ce que bon te semble." Saraï humilia Agar et celle-ci prit la fuite. L’ange du Seigneur la trouva dans le désert, près d’une source, celle qui est sur la route de Shour. L’ange lui dit : "Agar, servante de Saraï, d’où viens-tu et où vas-tu ?" Elle répondit : "Je fuis ma maîtresse Saraï." L’ange du Seigneur lui dit : "Retourne chez ta maîtresse, et humilie-toi sous sa main." L’ange du Seigneur lui dit : "Je te donnerai une descendance tellement nombreuse qu’il sera impossible de la compter." L’ange du Seigneur lui dit : "Tu es enceinte, tu vas enfanter un fils, et tu lui donneras le nom d’Ismaël (c’est-à-dire : Dieu entend), car le Seigneur t’a entendue dans ton humiliation. Cet homme sera comme l’âne sauvage : sa main se dressera contre tous, et la main de tous contre lui ; il établira sa demeure face à tous ses frères."?  (4) cf.Livre de la Genèse chapitreXIX Dans ce chapitre il est question de deux messagers - dans le texte grec ils sont successivement désignés comme "οι δυο αγγελοι, οι ανδρες, οι δυο ξενοι" les deux messagers, les deux hommes, les deux étrangers. Ils insistent Gn 19,15 : "Debout ! Prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, et va-t’en, de peur que tu ne périsses à cause des crimes de cette ville."?  (5) cf. Livre de la Genèse chapitre 22.?  (6) cf. Livre de la Genèse chapitre32, 23-32?  (7) Exode 13, 21 ?  (8) Livre des Nombres Au désert 22, 22?  (9) Josué 5, 13?  (10) Juges 6, 11?  (11) 1er Chron 21? (12) 1er Livre des Rois 19,5; 2e Livre des Rois 1,15?  (13) 2e Livre des Rois 19, 35 ?  (14) Daniel 3,92 ?  (15) Daniel 6,23?  (16) Actes des Apôtres 5,19?  (17) Actes des Apôtres 8,26 ?  (18) Actes des Apôtres chapitre X?  (19) Actes des Apôtres chapitre XII?   (20) Ibidem?  (21) cf. Apocalypse ?  (22) Apocalypse 12,7?  (23) Psaume 84,11 ? (24) Évangile de Luc chapitre Ier, verset 19)?  (25) Dn 9, 24? (26) Jug. 13?  (27) Lc 1? (28) Mt 1,20. ?  (29) Mt 28, 5 ?

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos  et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour