Site de la Crypte

seraphin

Petit Synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Le saint prophète Zacharie

fête le 8 février

Le saint prophète NahumZacharie est né dans l'exil à Babylone (597-538). En 538 il est du nombre des exilés qui rentrèrent, sous la conduite de Zorobabel et du grand-prêtre Josué, dans le royaume de Juda.

Zacharie était prêtre comme l'avaient été avant lui les prophètes Jérémie (655-586) et Ezéchiel (622-570).

Son grand-père Iddo est mentionné dans la liste des prêtres revenus d’exil et lorsqu'à Josué succéda au grand-prêtre Yoyaqim, Zacharie succéda à Iddo comme prêtre et chef de sa famille son père Bérékia étant mort sans doute assez jeune.

Zacharie peu de temps après son contemporain Aggée, qui prophétise à Jérusalem vers 521-520, exhorte les Judéens à revenir à l’Eternel et à rouvrir le chantier du Temple, interrompu depuis plus de dix ans. Ses premières prophéties datent de février 519, deux mois après les dernières proclamations d’Aggée. Les prophéties des chapitres 9 à 14 pourraient dater des années 480.

Les six premiers chapitres du livre évoquent huit visions nocturnes. Elles annoncent l’œuvre future de l’Eternel à partir du temps du prophète : Jérusalem, le grand-prêtre Josué, Zorobabel et le Temple.

Les deux chapitres suivants insistent sur la pratique du bien.

Les six derniers sont une annonce le Christ, qui correspond poit pour point au récit des Évangiles : le Messie viendra, monté sur un ânon, mais il sera rejeté, vendu pour trente pièces d’argent et livré à la mort.

Certains parmi le peuple, le reconnaîtront et tourneront les regards vers Celui qui aura été transpercé et dont coulera la source purificatrice du péché.

Un temps d’épreuve attend Jérusalem. Elle sera prise d’assaut avant que l’Eternel n’intervienne pour juger les nations. Alors la ville sera transfigurée.

L’un des aspects les plus frappants du livre de Zacharie est la manière dont il fait converger plusieurs lignes prophétiques de l’Ancien Testament.

Le Germe, le descendant du roi David attendu par les prophètes Jérémie et Isaïe, est aussi appelé Serviteur de l’Eternel, nom du personnage annoncé par Isaïe, et qui mourra en expiation des péchés du peuple de Dieu.

Messie glorieux et Messie souffrant ne font qu’un : Zacharie prophétise la venue du roi messianique humilié, trahi et mis à mort.

Mais ce Germe-Serviteur sera aussi prêtre, comme l’annonçaient déjà les Psaumes : il bâtira le Temple de l’Eternel et, en Roi-Prêtre, il y siégera.

C’est en Jésus que ces lignes prophétiques convergentes ont trouvé leur accomplissement et que les images ont laissé la place à la réalité qu’elles préfiguraient.