Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Urbain Saint Urbain
évêque de Langres (†375)
Fête le 2 avril

Urbain, sixième évêque de l'église de Langres, vit le jour dans un village proche de de Grancy-Ile-Château nommé Colmiers-Ie-Bas. Son père se nommait Sénateur, et sa mère, Gisliarde.

Il se forma à la piété et se donna à Dieu dès son enfance. Dans un âge plus avancé, il donna tant de marques d'une sainteté consommée, que, après la mort d'Honorat, évêque de Langres, il fut appelé à le remplacer par les voeux de tous les fidèles.

Il fut un prélat accompli; il rendit, par ses travaux incessants, au clergé la religion, au peuple la dévotion, aux édifices ruinés leur éclat et leur beauté première, aux divins offices leur splendeur. Le don des miracles vint ajouter à sa sainteté un éclat mérité; non seulement il guérissait les malades par ses prières, mais il chassait aussi les démons et commandait aux éléments. Ses oraisons, en effet, écartèrent souvent les orages, dissipèrent les ouragans, et protégèrent les moissons et les vignes contre la tempête et la grêle; de là vient que même encore aujourd'hui on l'invoque contre le mauvais temps, et qu'on a coutume de le représenter avec un raisin.

Il eut un long épiscopat pendant lequel il augmenta sans cesse la somme de ses mérites. Il vit avec joie arriver le moment de sa sortie de ce monde. Il succomba à une maladie de quelques jours; après avoir reçu les sacrements de l'Eglise, et recommandé son diocèse à Dieu, tandis qu'il priait au milieu de son clergé et de son peuple en pleurs, il émigra, appelé par Jésus Christ, aux célestes demeures. Son vénérable corps fut transporté à Dijon, selon qu'il l'avait désiré, et déposé dans la basilique de Saint-Jean-Baptiste. Cette basilique était alors située hors des murs de la ville, avec son cimetière. Saint Urbain passe, dans la tradition, pour avoir consacré l'église de Saint-Etienne à Dijon, la première qui fut bâtie dans l'enceinte de cette cité. Il était autrefois honoré à Langres le 23 janvier, qui fut probablement le jour de sa naissance au ciel, mais le martyrologe romain le nomme le 2 avril, qu'on croit être le  jour de son ordination.

Saint Urbain de Langres est le Patron des vignerons, particulièrement dans certaines parties de la Bourgogne, de la Champagne et de la Lorraine.

Source : Les Petits Bollandistes et site de l'archimandrite Cassien
 
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour