Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

saint Zacharie patriarche de JérusalemSaint Zacharie patriarche de Jérusalem (†632)
Fête le 21 février


Le 21 février l'Église fait mémoire de saint Zacharie patriarche de Jérusalem.

Saint Zacharie fut d'abord prêtre et gardien des vases sacrés (skevophylax) de l'Église de Constantinople, puis il succéda au patriarche Hésychios sur le siège de Jérusalem (609).

Lors de la prise tragique de la Ville sainte par les Perses du général Shahrbaraz, en 614, Zacharie tenta vainement de s'interposer pour éviter le pillage, et il prit ensuite l'initiative pour la défense de la ville, où des foules de réfugiés s'étaient entassées.

Après un siège qui tourna rapidement à l'avantage des assaillants, les Perses pénétrèrent dans la cité, pillèrent tous les lieux saints et se livrèrent à des massacres sans précédent.

Préférant la mort plutôt que d'abandonner la sainte Croix aux mains sacrilèges des païens, saint Zacharie fut exilé en Perse, avec trente-cinq mille chrétiens, en serrant dans ses bras le glorieux Trophée de notre salut.

Parvenu au Mont des Oliviers, il se tourna vers la Ville, pleura sur le sort de la sainte Église et déclara à la foule des chrétiens déportés : "Béni soit le Seigneur qui a fait venir sur nous un tel châtiment ! Souvenez-vous, mes fils, de la longue patience et des souffrances que le Seigneur de gloire a supportées pour nous. Hâtons-nous donc de garder notre foi et d'observer ses commandements, afin que dans la vie à venir, nous puissions lui dire: 'Pour toi, Seigneur, nous avons supporté la captivité et la mort et tout mal par les mains de nos ennemis' ... Alors, mes fils, vous obtiendrez une grande joie et une allégresse sans fin, pour avoir supporté une peine légère !"

À son arrivée en Perse, il assuma la direction spirituelle des exilés et obtint quelque adoucissement à la condition des prisonniers. Présenté devant le roi des rois, Chosroès II, il manifesta par un miracle la supériorité de la foi sur les subterfuges des mages et adressa une lettre de consolation au peuple resté à Jérusalem.

Lorsque l'empereur Héraclius victorieux reprit la Croix, saint Zacharie l'aurait accompagné à Constantinople puis lors de son entrée à Jérusalem, où il aurait procédé de ses propres mains à une nouvelle Exaltation triomphale du saint Bois.

Il s'est endromi dans la paix en 632.

Sources : synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos
et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour