Site de la Crypte

seraphin

Petit synaxaire

Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour

Saint Zosime de Solovki Saint Zosime higoumène de Solovki
(†1478) Fête le 17 avril

Le 17 avril, l'Église orthodoxe célèbre la mémoire de saint Zosime higoumène de Solovki.

Natif de la province de Novgorod, saint Zosime montra dès son enfance un caractère humble et doux, et un grand amour pour la lecture des livres saints.

Il refusa le mariage que ses parents avaient préparé et commença à mener la vie érémitique.

À la mort de ses parents, il distribua son héritage aux pauvres et se dirigea vers le Grand Nord pour y trouver l'hésychia favorable à la prière.

Ayant rencontré saint Germain [fête le 30 juillet], qui lui parla des îles Solovki et des exploits de saint Sabbatios, ils s'y rendirent tous les deux et y bâtirent des cellules, affrontant avec vaillance la nature sauvage et la rudesse du climat polaire. Ils passaient le jour en de pénibles labeurs pour assurer leur survie et consacraient toute la nuit à élever sans trouble leur prière vers Dieu.

La renommée de saint Zosime pour ses hauts-faits ascétiques se propagea au loin, et des zélateurs de la piété se rassemblèrent rapidement autour de lui pour trouver leur salut. À la demande des frères, Zosime fut élu higoumène, et le monastère devint un coenobium promis à un brillant avenir, où vécurent de nombreux saints jusqu'à sa transformation en camp de concentration pour les clercs par les bolcheviks après la Révolution de 1917.

Lors de la célébration de sa première Liturgie, le visage de Zosime s'illumina, tel celui d'un ange, et l'église fut remplie de parfum.

Il était un véritable père pour ses moines, compatissant, mais vigilant à les diriger, par l'exemple de ses jeûnes continuels, de ses veilles, de sa prière ardente, dans la voie droite qui mène au Royaume des cieux.

Dieu lui accorda le don de clairvoyance, qu'il utilisait avec discernement, pour le profit des âmes.

Il s'endormit en paix, en 1478.

Le neuvième jour après son bienheureux trépas, il apparut au moine Daniel et lui révéla qu'il avait été glorifié parmi les saints. Saint Zosime est souvent apparu, en compagnie de saint Sabbatios, à des voyageurs en détresse sur mer afin de leur porter secours.

Sources  : le synaxaire du Hiéromoine Macaire de Simonos-Petra au mont Athos et site Orthodoxos Synaxaristis
Revenir à la page "Quoi de neuf sur le site de la Crypte"     → Recevoir nos mises à jour